1

Tout savoir sur la Création d’entreprise et options fiscales

Choisir des options fiscales est une étape cruciale de la création d’entreprise. Ces options sont appliquées au niveau de la TVA et de l’imposition des bénéfices.

Je me propose aujourd’hui de vous éclairer un peu sur cette formalité et sa réelle nécessité. Voici donc un petit guide pratique vous évitera de vous empêtrer jusqu’au cou dans les pièges du système fiscal lors de la création de votre entreprise.

Comment indiquer le choix es options fiscales lors de la création ?

Une fois que vous avez défini les options fiscales que vous avez choisies, il vous suffit de les mentionner sur votre déclaration de création de société. Je vous indique ici les documents à fournir en fonction du type d’entreprise :

  • Lors de la création d’une entreprise individuelle, le formulaire P0 est à fournir. Celle-ci ne concerne pas les EIRL qui doivent fournir le formulaire P EIRL
  • Pour les entreprises commerciales, le formulaire M0 (Cerfa 11680*02) prévaut. Ledit document n’est pas valable pour les SARL qui devront se munir d’un formulaire M0 (Cerfa 11680*03)

Options fiscales : Comment les choisir ?

Si vous ne savez pas comment choisir vos options fiscales, je vous invite à considérer quelques points. Une manière d’avoir une vision d’ensemble des possibilités qui s’offrent à vous, mais aussi de vous éviter les maux de crâne. Croyez-moi : la création de votre entreprise ne doit pas encore être le moment où vous pétez les plombs face à des formalités.

Avant de définir votre choix, pensez à apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Que disent le prévisionnel sur les déficits prévus ?
  • Votre projet aura-t-elle une incidence sur votre fiscalité personnelle ?
  • Quel en sera le retour sur les cotisations sociales ?
  • À quoi devez-vous vous préparer concernant les aides financières que vous délivre le Pôle Emploi ?

Il est inutile de vous précipiter ! Je vous conseille même d’en discuter avec un professionnel afin qu’il puisse vous exposer son point de vue. Vous n’êtes pas obligé de tout faire tout seul, et une aide extérieure se révèle toujours utile dans ce genre de cas.

celine

One Comment

  1. La classification des entreprises est d’une complexité ! Je crois que je ne m’y ferais jamais. En ce qui concerne l’avis d’un professionnel, je suis tout à fait d’accord. Il vaut mieux ravaler sa fierté et demander conseil plutôt de que faire des erreurs bêtes qu’on aurait pu éviter après coups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *