1

Entretien d’embauche : parlez des défauts et qualités

Citez-nous vos points forts et vos points faibles. Un incontournable durant les entretient d’embauche. Pourtant, cette demande peut être assez embarrassante, surtout pour ceux qui ne s’y sont pas préparés. Et même si c’est une question très fréquente, je remarque que la plupart des candidats sont encore mal à l’aise au moment d’exprimer leurs faiblesses et leurs atouts.

La plupart son tentés de dire qu’ils sont trop perfectionnistes et beaucoup trop minutieux. Mais malheureusement, nous savons que c’est une technique pour transformer les défauts en qualités. Et pour tout vous dire, ce n’est pas vraiment ce que l’employeur attend de vous.

En effet, en posant cette question, il ne cherche pas du tout à vous embarrasser. Il veut seulement se faire une idée sur votre personnalité et, par conséquent, tester les capacités que vous avez pour la remise en question. Voici donc mes conseils.

Quelques techniques pour répondre

               Si vous faites face à cette question, il faut éviter de citer les points forts ou encore les points faibles qui ne vous correspondent même pas dans la vraie vie. Cela ne fonctionne jamais et les recruteurs peuvent le sentir. Bien sûr, vous pouvez vous préparer à cette question, mais n’inventez pas.

               Vous devez choisir bien évidemment, des caractéristiques qui se trouvent en application dans votre vie professionnelle, ou mieux, dans le cadre du poste que vous souhaitez. Votre interlocuteur trouvera peut être sympathique que vous sachiez retenir votre respiration durant quelques minutes, mais l’argument n’a pas sa place dans un entretien au vu d’avoir le poste de commercial.

job-interview-437026_1280

               Optez également pour les points faibles ne prêtant pas de conséquences dans un cadre professionnel. Ce qui peut donc compliquer encore plus les choses. Vous devez donc essayer de trouver la perle rare. Un défaut en règle général, mais qui ne porte pas trop préjudice au poste que vous allez occuper.

Les points forts

               Dans la plupart des cas, le recruteur vous demandera toujours de citer trois de vos qualités et trois de vos défauts. Pour les qualités, c’est bien très simple. Il suffit de faire la liste des points forts énumérée dans le profil d’emploi, ou encore celles qui seront en lien direct avec l’emploi qui s’offre à vous.

               Si par exemple, vous essayez d’obtenir une place dans un laboratoire, vous pouvez parler des aptitudes dans l’offre de service. Et même si l’employeur n’en a précisé aucune, cela ne signifie pas qu’il n’y en a aucune.

               Vous devez donc trouver les qualités qui se rapportent le mieux à l’emploi auquel vous postulez. Pour cela, essayer de répondre à la question suivante : « Quelles sont les qualités importantes pour pouvoir réaliser efficacement les tâches énumérées dans l’annonce d’emploi ? » En vous basant sur le travail de laboratoire, vous pouvez par exemple dire : la minutie, le sens du détail et la patience.

Les points faibles

               Ici, il n’est pas nécessaire de se montrer comme étant une personne parfaite. Durant un entretien d’embauche, il n’y a rien de plus énervant et irréaliste qu’une personne qui dit ne pas avoir de défauts. En plus, quelle sorte de personne n’a jamais eu d’échecs ni de doutes dans sa vie ?

               Vous devez montrer aux recruteurs que vous avez la capacité de prendre assez de recul pour discerner vos points faibles. Vous pouvez les décrire en prenant bien soin d’ajouter les changements que vous avez déjà entrepris pour corriger chacune d’elles. De cette manière, le plan d’action que vous offrez effacera rapidement vos points faibles.

               Attention, ce n’est pas aussi l’occasion pour parler à cœur ouvert. Ce n’est pas une séance chez le psychologue, c’est un entretien. Par conséquent, vous ne devez pas exprimer vos craintes les plus profondes face à vos recruteurs, ni dire un défaut qui va réduire les chances de décrocher le poste. Si vous postulez par exemple pour un travail de bibliothécaire, il ne faut pas dire que vous êtes une personne désordonnée.

Les bons défauts

               Le pessimisme. Votre tendance à envisager les situations d’une manière négative vous suit depuis toujours. Mais sachez que ce défaut est audible par les recruteurs, car les personnes comme vous sont généralement prudentes et prennent plus de temps à réfléchir avant d’agir.

               Le désordre. Sauf si vous postulez pour un travail de documentaliste ou de bibliothécaire, ce défaut est aussi une qualité. Si vous êtes désordonné, mais que vous arrivez à vous retrouver dans le désordre, cela peut être un bon point. Toutefois, il est important de préciser que même avec ce désordre, vous respectez toujours les procédures à suivre.

               Le contrôle. En bref, vous êtes une personne contrôlante et qui a beaucoup de mal é déléguer. Cela peut être dommage si vous visez un poste de manager. Sauf que, vous pouvez vous rattraper en précisant que comme vous êtes une personne très investie, l’entreprise peut toujours compter sur vous quelle que soit la circonstance. Ainsi, vous prouvez que vous êtes un garant de l’atteinte des objectifs de l’entreprise.

               La sensibilité. À prendre délicatement, car les émotions ne doivent généralement pas avoir une place dans la vie professionnelle. De ce fait, vous devez apprendre à bien argumenter ce défaut pour que l’entretien ne tourne pas au vinaigre. Vous pouvez par exemple remonter le fait que les personnes sensibles sont des personnes observatrices et beaucoup de créativité. Ajoutez aussi si possible que ce sont des personnes qui cherchent à tout prix un moyen pour ne jamais heurter les autres.

               L’ambition. Oui, ce terme peut faire peur au candidat. Mais je vous avoue une chose : les recruteurs apprécient les personnes qui montrent leur ambition. Tout est une question de forme. Bien sûr, ce n’est pas conseillé d’affirmer que dans deux ans vous aimerez être calife à la place du calife. Optez plutôt pour des tournures dans le genre : « Dans ma vision, je vois déjà très bien l’avenir. J’aimerai mener des projets à long terme. Et pour arriver à cela, je dois considérer dès à présent les perspectives d’évolution dans l’entreprise ». Vous devez donc manier l’ambition avec parcimonie.

               L’introversion. Ce défaut est aussi audible durant un entretien, à condition de ne pas postuler pour un travail dans le milieu où l’expression et la créativité sont obligatoires.  En effet, les introvertis ne parlent jamais pour ne rien dire. Ce profil est d’ailleurs idéal pour les postes administratives comme dans la finance.

               La lenteur. Pour convaincre les personnes devant vous, vous devez trouver toutes les raisons qui poussent à dire que la lenteur est une bonne chose. Vous pouvez par exemple dire qu’en tant que personne lente, vous avez l’aptitude de venir à bout des dossiers que vous traitez.

handshake-1513228_1280

celine

One Comment

  1. Je suis une personne très gourmande et ambitieuse. Est-ce que je peux le dire parmi mes défauts pour un poste en tant que secrétaire de direction ? Histoire de mettre un peu d’humour à la discussion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *