business-plan
1

Entreprise individuelle ou EIRL : Notre avis

La création d’une entreprise doit obligatoirement passer par le choix d’un statut juridique. Je vous rappelle qu’il s’agit du cadre juridique qui va permettre à l’entrepreneur d’exercer son activité en toute légalité. Le statut juridique doit correspondre au projet choisi par l’entrepreneur pour que la création de société soit efficace et adéquate. Si vous voulez créer une société à vous tout seul, vous avez le choix entre une entreprise individuelle et une EIRL. Quelle est la meilleure solution ? Je vous propose dans ces quelques lignes de parler de ce sujet plus en détail.

La différence entre EI et EIRL

               Une entreprise Individuelle et une entreprise individuelle à responsabilité limitée même si leur appellation est proche sont assez différentes. Bien évidemment, il existe des caractéristiques communes comme le nombre d’actionnaires, le capital minimum requis ou encore le statut social du dirigeant sans oublier le régime fiscal, mais à part cela, tout est différent.

               En terme de création par exemple, une EIRL comporte d’autres formalités en plus que pour une simple entreprise individuelle même si ces dernières sont assez simples à priori. Une entreprise Individuelle ne nécessite pas un compte bancaire au non de la société alors que pour une EIRL, c’est indispensable.

               Autres différences que l’on peut constater se trouvent au niveau des différences de responsabilités pour l’entrepreneur. Cette responsabilité est totale dans le cas d’une EI, même en cas de déclaration d’insaisissabilité alors qu’elle est limitée au bien de l’entreprise dans le cas d’une EIRL.

Alors quelles options choisir ?

               Si on parle en termes d’avantages, je conseillerais d’opter pour une EIRL. En effet, d’une certaine manière, ce statut juridique apporte une certaine tranquillité que ce soit en terme de fiscalité, de responsabilité de l’entrepreneur ou encore sur les questions de fonctionnements.

               En effet, toutes les responsabilités sont affectées à la société, comme je l’ai dit, en cas de saisie, ce sont les biens affectés à la société qui sont concernés. Question fiscalité, l’entrepreneur peut choisir une imposition sur les sociétés au lieu d’une imposition directe sur les finances personnelles. Je vous recommande donc l’EIRL, quitte à faire plus de démarches pour la création.

celine

One Comment

  1. Je ne savais pas qu’il y avait une grande différence entre EI et EIRL, je vous remercie pour ces quelques précisions. J’ai entendu dire qu’il était aussi plus facile de passer d’une entreprise individuelle à une EIRL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *